Communauté sympathique des scrutateurs des marchés (et oui c'est un forum boursier)
 
AccueilAccueil  portailportail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Expats's Corner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alix



Messages : 1131
Date d'inscription : 21/09/2010
Localisation : Siam

MessageSujet: Expats's Corner   Mar 26 Oct 2010 - 15:47

Like a Star @ heaven "Tsunami de l'intérieur"... au Siam.
Acces à internet coupé dans la journée, hier (j'y accede par le réseau téléphonique).
Le réseau est perturbé par des inondations gigantesques (les + importantes depuis 50 ans).
Fin de mousson qui s'éternise, les fleuves débordent depuis plusieurs semaines, + la pluie, la pluie, la pluie.
pale Le Centre et l'Est sont sous les eaux. Bangkok menacé. Vingt-trois provinces touchées, dont plusieurs grandes villes. Une cinquantaine de morts. 460 000 hectares de rizieres (le grenier à riz de la Thailande) sous les eaux. Le riz sous les eaux est condamné à pourrir. Les prix sur le marché chez nous, dejà + 33%. Le gouvernement a stoppé les exportations.
Le bassin du Mékong (là où j'habite) n'est pas touché. sunny Le fleuve est resté dans son lit, peu de pluies cette année, nous avons de la chance. Aéroports Suvarnabhumi et Udon Thani pas touchés.
Causes du desastre dont débattent les Thaïs : le climat + effets pervers de 50 ans de déforestation et de cimentage des surfaces (comme ailleurs dans le monde).
Déploiement de la solidarité thaïe-thaïe, impressionnant.
La télévision francophone n'en parle pas (TV5Monde silent ).
elephant Like a Star @ heaven


Dernière édition par alix le Sam 30 Oct 2010 - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lhermite



Messages : 530
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Expats's Corner   Mar 26 Oct 2010 - 18:26

Ca m'étonne qu'ils n'en parlent pas. J'ai lu un entrefilet ce matin pour une cata similaire en Indonésie
23 morts et 167 disparus en Indonésie
mardi 26 octobre 2010, 11:33
Au moins 23 personnes ont été tuées et 167 sont portées disparues après le séisme de magnitude 7,7 qui s’est produit lundi au large de la côte occidentale de l’Indonésie provoquant un tsunami sur plusieurs îles, a indiqué un responsable des services d’urgence.
Et les chiffres augmentent l'après-midi
108 morts et 502 disparus en Indonésie
mardi 26 octobre 2010, 15:21
Au moins cent huit personnes ont été tuées et plus de 500 sont portées disparues après qu’un puissant séisme eut déclenché un tsunami qui a frappé des îles isolées en Indonésie, a annoncé un responsable officiel sur une chaîne locale de télévision. « Le dernier bilan provenant du centre de crise indique que cent huit personnes ont été tuées et 502 sont toujours portées disparues », a déclaré à MetroTV Hendri Dori Satoko, député des îles Mentawai.
http://www.lesoir.be/actualite/le_fil_info/popup.php
Pas un mot sur la Thaïlande.
Revenir en haut Aller en bas
alix



Messages : 1131
Date d'inscription : 21/09/2010
Localisation : Siam

MessageSujet: Re: Expats's Corner   Sam 30 Oct 2010 - 14:15

Lhermite a écrit:
Le Monde en parle : http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2010/10/29/les-inondations-en-thailande-font-94-morts-et-4-millions-de-sinistres_1432716_3216.html
A la télé belge, ils en ont parlé (un peu, à peine 1 minute) le jour où tu as posté ici. Par contre, le tsunami en Indonésie a été abordé plus souvent, idem pour le volcan qui se réveille.
TVMonde aussi commence a en parler, 20 secondes et quelques images impressionnantes (l'eau en ville) pendant les news. Ils donnent des chiffres un peu superieurs aux miens (les memes que Le Monde).
Revenir en haut Aller en bas
Lhermite



Messages : 530
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: Expats's Corner   Sam 30 Oct 2010 - 15:23

C'est vrai qu'au lieu de t'envoyer un mp (pour ne pas encombrer une file) j'aurais pu penser au coin des expats pour t'envoyer mon lien.
Revenir en haut Aller en bas
lemerou



Messages : 10
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Expats's Corner   Dim 31 Oct 2010 - 11:13

@Alix : je lisais sur un forum d'expat thai les problèmes d'inondation, c'est assez impressionnant...
Ce qui est inquiétant pour la population, c'est effectivement les impacts sur les récoltes de riz.
Je me demande si le Vietnam (qui est aussi un gros producteur) subit aussi ces inondations, il faudrait que je demande à un ami expat à hanoi.

@Lhermite : les pb en Indonésie actuellement n'ont rien à voir avec ceux vécus en Thailande.
Ils résultent non pas d'inondations mais d'activité sismique.
Un tsunami à Sumatra et le volcan Merapi (un des plus dangereux en activité) qui crache.
Ma copine qui vit là bas me dit qu'un partie de Jogjakarta était recouvert de cendres.
Revenir en haut Aller en bas
alix



Messages : 1131
Date d'inscription : 21/09/2010
Localisation : Siam

MessageSujet: Re: Expats's Corner   Jeu 21 Avr 2011 - 12:34

Like a Star @ heaven
SUJET : Langues, Cultures et malentendus.
Like a Star @ heaven
Frog a écrit:
alix a écrit:
... I falled in a bear trap !
I fell in a bear trap ?
... Or I felt like being in a bear trap ?
... I had been feeling in a bear trap ?
Nan, je cherche à me rattraper ! Wink

La vérité, c'est que je perds mon english pour de vrai en vivant en Thaïlande.

Cela est du au fait que je parle thaï tous les jours (et penser thaï, c'est penser autrement). Du coup, quand je croise un "angkrit" (comme on dit ici), ce sont les mots thaïs qui me viennent à la bouche et qui sont aussi dans ma tête. Je suis obligé de me dire les choses en thaï puis de les traduire du thaï vers l'anglais ; c'est vrai, je ne passe pas par le français, celui-ci désormais n'est plus que la langue que j'écris ou écoute (à la télé).

Je me dis (en thaï, dans ma tête) "Mais comment dit-on ça en anglais ?" C'est à dire que mon anglais s'est transformé peu à peu en une traduction littérale du thaï, c'est du "petit nègre thaï" (sic).
Et comme en langue thaïe il n'existe pas de conjugaisons, de déclinaisons, pas d'articles, pas d'accords, imaginez...
La langue thaïe est "pauvre" par la syntaxe comparée aux notres mais elle est extremement riche et complexe par ailleurs, par le fait qu'elle est conceptuelle :
80% des concepts, pensées, "normes", sentiments que ces personnes (même celles qui ne sont pas allés à l'école) dénomment, ressentent et utilisent... n'existent simplement pas dans notre Culture !

Comment expliquer ça à mes hôtes qui viennent me visiter de nos lointaines contrées occidentales ?
En général (90%), ils ne me prennent pas au sérieux ; ils pensent que je suis atteint de la fièvre jaune...
Ils haussent les épaules et me disent :

Citation :
- "Des sentiments autres que les notres ? Allons bon ! Mais c'est impossible, les sentiments sont universels, les mêmes partout, la planète est une et indivisible, bla, bla... Et tu voudrais me faire croire qu'il existe des idées, des concepts que MOA, je ne pourrais pas comprendre mais qu'une petite fille de douze ans illettrée utiliserait couramment, ah elle est bien bonne celle-là ! "
Et de rire, et de rire...
Je suis content de les faire rire. geek
109 ...
Revenir en haut Aller en bas
Vdan



Messages : 276
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Expats's Corner   Jeu 21 Avr 2011 - 18:36

I have fallen in a trap... geek

edit smiley pour Alix


Dernière édition par Vdan le Jeu 21 Avr 2011 - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
alix



Messages : 1131
Date d'inscription : 21/09/2010
Localisation : Siam

MessageSujet: Re: Expats's Corner   Jeu 21 Avr 2011 - 18:41

Vdan a écrit:
I have fallen in a trap... Razz
Ce petit smiley-là, je ne vois pas trop ce qu'il représente.
Revenir en haut Aller en bas
GameOver



Messages : 1573
Date d'inscription : 21/09/2010
Localisation : Melbourne

MessageSujet: Re: Expats's Corner   Ven 22 Avr 2011 - 1:57

Oui Alix, pour ma part je ne suis pas surpris par cela (le fait que tu conceptualises Thai) et contrairemenent à ce que tu ne dis pas (mais suppose) ça se produit aussi pour moi ici en Anglais... Ben oui, il y a un moment ou tu penses et tu rêves en anglais, tu exposes tes idées avec un tel schéma qu'il devient difficile parfois de le traduire facilement en français, mais là c'est plus pour la recherche de mots. Non que tu les ai oubliés, mais dans un flot de pensées, il te faut construire une phrase, là ou en anglais, un mot suffirait. Donc je comprends bien ta difficulté (si je comprends bien) à déconstruire le concept pour essayer de le reconceptualiser au plus près dans l'autre langue.
GameOver
Revenir en haut Aller en bas
alix



Messages : 1131
Date d'inscription : 21/09/2010
Localisation : Siam

MessageSujet: Re: Expats's Corner   Ven 22 Avr 2011 - 6:58

GameOver a écrit:
(...), mais là c'est plus pour la recherche de mots. Non que tu les ai oubliés, mais dans un flot de pensées, il te faut construire une phrase, là ou en anglais, un mot suffirait. (...)
GameOver
Oui, tu exprimes très bien cette difficulté. Déjà, là, pour deux Cultures cousines (la française et l'anglaise), un mot = une phrase, si tu veux respecter le sens de ce que tu viens de dire en anglais.

Là où la difficulté se corse à l'infini, c'est qu'ici, avec mes hôtes, ce que je dis en un mot à mes proches thaïs et qu'ils comprennent immédiatement, il me faudrait, pour le traduire correctement à mes hôtes, non une phrase, mais plusieurs pages, voire un chapitre entier d'un livre. Et encore, ce chapitre ne prendrait sens qu'en lisant la totalité du livre... Et le livre lui-même ne prendrait sens qu'en l'expérimentant et en vérifiant ce qu'il dit dans la vie thaïe réelle pendant des années...

Comme je le dis plus haut, dans 90% des cas, mes explications sont vaines... Je me heurte à une résistance interne, une résistance incroyable, conceptuelle, Culturelle : ils ne veulent pas (ne peuvent pas ?) entendre ce que j'explique, car l'entendre supposerait une inattendue et non-désirée Révolution de leur pensée, à savoir que ce qu'ils croient depuis toujours être vérités objectives ne sont à 90% que projections Culturelles : la vue de leur propre Civilisation, qui a sa vision teintée du Réel, comme toutes les autres Civilisations, ni plus ni moins. Il en existe de nombreuses, des visions, des couleurs de lunettes, et pas moins "fausses" que la notre, et même parfois bien plus jolies Wink, ça arrive oui, des qui, par exemple, ont des conséquences plus heureuses sur le bien-être des gens, la vie sociale...

Or pour mon hôte, sa Civilisation (celle de Descartes) N'A PAS de vision teintée du Réel, ce sont les civilisations DES AUTRES qui ont des verres teintés, qui génèrent des aliénations, qui émettent des naïvetés... Et ce sont ces peuples-là, "retardés", qu'il conviendrait d'"éduquer" pense-t-il dès lors qu'il compatit un minimum à leur ignorance malheureuse.

Mon hôte Occidental croît dur comme fer que LES AUTRES ont des Croyances mais que lui n'en a pas, du seul fait qu'il est issu d'une Civilisation qui ETUDIE le réel et qui s'est LIBEREE du Religieux.
C'est cela sa Croyance, mais lui ignore qu'il est conduit par une croyance.
D'où les attitudes paternaliste, néo-coloniale, ethno-centrée, sourire en coin, sentiment de supériorité modeste, bonne conscience, aides à autrui, condescendances, intellectuelles et autres, qui souvent me font honte.

La plupart des gens arrogants (ou Civilisations) ne sont pas prêt(e)s à se regarder comme ils (elles) regardent les autres.
Et si tu les y inclines, ils sont capables de se mettre très en colère...
geek


Dernière édition par alix le Ven 22 Avr 2011 - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yves



Messages : 213
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Expats's Corner   Ven 22 Avr 2011 - 11:11

Je suis toujours surpris par le nombre d'occidentaux qui pensent tout comprendre et savoir y compris sur ce que les autres pensent, conceptualisent ou ressentent dans le monde. C'est peut-être lié à la philosophie qui s'est développée dans les siècles passées en Europe.


Le "succès" des anglais/écossais dans leur développement colonial en Asie venait peut-être du fait qu'ils ne cherchaient pas à influencer la pensée et les habitudes des autres, ils partaient d'une approche assez basique (pas de sens péjoratif) que les gens ont des besoins (alimentation, logement, transport, ...) sans préciser lesquels.


Dernière édition par Yves le Ven 22 Avr 2011 - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dollars&cents



Messages : 7
Date d'inscription : 18/01/2011

MessageSujet: Re: Expats's Corner   Ven 22 Avr 2011 - 14:48

A l'inverse, il me semble que chez beaucoup d'expats naît un sentiment de rebellion, qui peut avoir les mêmes causes que la rebellion adolescente envers le pouvoir parental.

Beaucoup d'expats se mettent à critiquer leur culture d'origine et sa vision étriquée des choses. L'ado lui aussi critique la vision paternaliste et le manque d'ouverture d'esprit des parents. Alors il se tourne vers l'anarchie, le rock ou les drogues. Tout ce qui peut s'assimiler en fait à une sorte de rebellion...
L'expat va trouver son refuge dans un autre pays, une autre culture et aura aussi tendance à l'idéaliser. Les hippies ont aussi pensé pouvoir construire un monde meilleur en leur temps, sur d'autres fondements.

Bref, tout ça pour dire que, ayant été moi-même expat et connaissant encore qqs expats, il est aussi vrai à mon sens que l'expat a vite tendance à rentrer en rebellion contre certaines valeurs (qui souvent sont aussi la cause de son départ..) mais nourri et biaisé par une envie de changement. Ce n'est pas toujours objectif et souvent l'idéalisation du pays d'accueil en est aussi excessive.

Ce qui est rassurant avec les expats français, c'est qu'ils ont souvent gardé leur madeleine de Proust en repensant à la France par la culture, la cuisine ou les bons vins ....
Revenir en haut Aller en bas
Eric



Messages : 2094
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Expats's Corner   Ven 22 Avr 2011 - 15:45

dollars&cents a écrit:
A l'inverse, il me semble que chez beaucoup d'expats naît un sentiment de rebellion, qui peut avoir les mêmes causes que la rebellion adolescente envers le pouvoir parental.

Beaucoup d'expats se mettent à critiquer leur culture d'origine et sa vision étriquée des choses. L'ado lui aussi critique la vision paternaliste et le manque d'ouverture d'esprit des parents. Alors il se tourne vers l'anarchie, le rock ou les drogues. Tout ce qui peut s'assimiler en fait à une sorte de rebellion...
L'expat va trouver son refuge dans un autre pays, une autre culture et aura aussi tendance à l'idéaliser. Les hippies ont aussi pensé pouvoir construire un monde meilleur en leur temps, sur d'autres fondements.

Bref, tout ça pour dire que, ayant été moi-même expat et connaissant encore qqs expats, il est aussi vrai à mon sens que l'expat a vite tendance à rentrer en rebellion contre certaines valeurs (qui souvent sont aussi la cause de son départ..) mais nourri et biaisé par une envie de changement. Ce n'est pas toujours objectif et souvent l'idéalisation du pays d'accueil en est aussi excessive.

Ce qui est rassurant avec les expats français, c'est qu'ils ont souvent gardé leur madeleine de Proust en repensant à la France par la culture, la cuisine ou les bons vins ....
+1! magnifique post !

il y a du bon et du mauvais partout.
Et chaque personnalité se trouve mieux dans telle ou telle culture.
Le coté rigoureux, carré, ordonné, discipliné des japonais plaira aux uns et déplaira aux autres.
Le coté fou fou voir raleur, rebelle des latins plaira aux autres et déplaira aux uns.
Le coté harmonieux de certain plaira à ceux qui ont été chahuté par la vie et qui aspire au calme.
etc.

Par exemple, je m'aperçois que bon nombre de mes connaissances (bien souvent des EF ) aiment les cultures latines et/ou africaines qui font de toi un ami en 10 secondes.
Moi, ces cultures, j'ai l'impression qu'ils ouvrent les bras à tout le monde mais qu'ils ne les referment jamais. je suis IT...
Je serai parfaitement stupide de les critiquer et je les trouve parfaitement stupide quand ils disent: "les nordiques (ou les japonais) sont froids".

Donc qui est mieux que l'autre?? moi en tout cas, je ne sais pas répondre et je m'en garderai bien et je me dis que quelque part, si les français n'étaient pas aussi c*** et râleurs, 1789 serait peut être une date comme une autre.
Revenir en haut Aller en bas
GameOver



Messages : 1573
Date d'inscription : 21/09/2010
Localisation : Melbourne

MessageSujet: Re: Expats's Corner   Sam 23 Avr 2011 - 8:09

dollars¢s a écrit:
... il est aussi vrai à mon sens que l'expat a vite tendance à rentrer en rebellion contre certaines valeurs (qui souvent sont aussi la cause de son départ..) mais nourri et biaisé par une envie de changement. Ce n'est pas toujours objectif et souvent l'idéalisation du pays d'accueil en est aussi excessive....

Oui je suis d'accord et c'est pour cela que quelques fois je me suis demarque de jugements portes meme si j'etais d'accord sur le fond mais la forme me genait un peu dans son cote "tous des cons".

Pour ce que je connais des expats et des raisons qui leur ont fait prendre cette decision:
- beaucoup de jeunes diplomes qui ont pris leur cliques et leurs claques Suspect a force de se voir refouler par manque d'experiences ou de se voir proposer des boulots bac -12: la je comprends leur raz le bol du systeme qui empeche les talents d'eclore: reglementation du travail, societes start down (par opposition a start up)

- beaucoup d'expat pour cause sentimentale: pour les jeunes femmes c'est avant le mariage (22-30 ans maxi) et pour les hommes une fois qu'ils ont passe les 40-50 ans et ont divorce: prendre un bol d'air ailleurs ou reconstruire.

- quelques uns ont coule la boutique et devant les tracasseries judiciaires et fiscales, ils ont dit: "tchao". C'est specifique au systeme francais: faut trouver un coupable et qu'il paie. La responsabilite n'est pas limitee.

- d'autres c'est l'opportunite... et j'en suis. Mes enfants peuvent se debrouiller presque seuls si je leur fais un cheque a la fin du mois et je ne voyais pas un rebond de l'activite terrible en France pour des raisons structurelles (que je critique donc).

Idealiser le pays d'accueil: on peut idealiser un endroit de vacances, des gens qu'on voit 2 semaines dans l'annee sans vivre avec (vous savez le cote: c'est un couple parfait!), un boulot quand on fait juste un stage de 2 mois... mais dire que des gens idealisent apres quelques annees, j'ai un gros doute. Bon j'attendrais de payer mes impots ici pour en parler un peu plus mais jusqu'a maintenant en retournant ca dans tous les sens, je ne vois pas un truc qui cloche... a part le prix des cigarettes et de l'alcool. geek
GameOver
Revenir en haut Aller en bas
robin's clouds



Messages : 154
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: Expats's Corner   Dim 24 Avr 2011 - 14:14

Cherche t-on a être compris plus que de comprendre, il y a plusieurs monde dans le monde, on est souvent confronté à ce qui va nous remettre en question

En 1945, la réponse des japonais à l'ultimatum américain de lancer la bombe sur une de leurs villes a été quelque chose comme "nous ne comprenons pas, veuillez reformuler vôtre demande"...la demande américaine était trop insultante pour les japonais, ils ont répondus par un mot qui a été compris comme "niet" par les américains, enfin, il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

Sans parler des expats et du "syndrome du voyageur"(qui touche les touristes japonais à Paris)ou du "syndrome de Florence" par exemple, je me demande toujours l'âge réel des gents, je pense que chacun a le sien, un âge ou on est en harmonie avec sois-même, contrairement à ce que beaucoup de gents croient c'est rarement la jeunesse.

Ceux qui se ressemble, s'assemble, enfin, souvent ceux qui on vécu une expérience que beaucoup ne peuvent que faire semblant de comprendre, on se regroupe, comme des anciens combattants.


Dernière édition par robin's clouds le Lun 25 Avr 2011 - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yves



Messages : 213
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Expats's Corner   Dim 24 Avr 2011 - 16:17

oui on ne peut pas idealiser sur une longue période, le "syndrome du tourisme japonais" est effectivement excellent comme décalage entre l'idéal et le réel ... l'éducation au Japon favorise les clichés et donne Paris dans l'imaginaire des japonais (à l'adolescence) comme la plus belle ville du monde et du savoir vivre.

GO, excellente analyse plus haut, en gros les expats rentrent dans les catégories que tu décris, il ne manque pas grand chose. Perso, je suis un INpat, après une vingtaine d'années passées à l'étranger, je suis depuis 10 ans en France !!! Un retour au bercail assez difficile, principalement sur le plan professionnel marqué par une certaine régression (moins de liberté, plus de procédures, des revenus en baisse, etc). C'était probablement lié également à l'éclatement de la bulle japonaise qui a favorisé surtout la concentration des activités japonaises sur Londres plutôt que Paris/Dusseldorf etc.
Revenir en haut Aller en bas
Alex6



Messages : 872
Date d'inscription : 30/09/2010
Localisation : Sydney

MessageSujet: Re: Expats's Corner   Ven 29 Avr 2011 - 8:53

J'ai un peu de temps pour repondre;
Globalement d'accord avec ce qui s'est dit plus haut, la periode d'idealisation ne dure pas tres longtemps, c'est surtout du a un effet produit par la concretisation d'un projet souvent de long terme. On part toujours en esperant que ca sera mieux que ce que l'on quitte, simplement parceque c'est un processus de motivation personnel assez fort.
Maintenant tout depend des situations, je ne connaissais pas suffisamment l'Australie pour pouvoir m'etre fait une idee avant de partir, ma motivation principale etait de concretiser un reve, point. Je l'avais dans ma tete depuis mes 20ans sans raisons particulieres autre qu'une fascination de ce continent, et il s'est trouve que ce reve etait partage par ma femme rencontree plus tard.

L'idealisation reste tout de meme assez facile tant la France croule sous les problemes que je generaliserais par cette incapacite totale a parvenir a etre "heureux" des Francais.
En dehors des differences culturelles parfois pas si grandes (l'Australie fut le terrain d'experimentation du labor pour la creation d'une societe socialiste "parfaite" et il en reste des sequelles bien nefastes tant chez les gens que dans le systeme avec Medicare ou autres desastres etatiques), la difference majeure c'est la presque inexistence de la lutte des classes au sens liberal du terme (opposition entre ceux qui profitent le plus de l'etat et ceux qui le subissent le plus)
Les parasites ont tres peu d'options pour survivre ici, au contraire de la France. Et surtout, ils se font discrets. C'est vraiment quelque chose que je ne parviens plus a supporter en France, cette arrogance des parasites de la societe qui se permettent en plus de te juger quand tu pestes parceque tu payes 2-3mois de salaires nets d'impots sur le revenu par an. Comme s'ils avaient un quelconque droit sur ton salaire, quand ils restent au lit la semaine et que tu te leves pour aller bosser, souvent parcequ'ils sont de grosses feignasses.

Mais globalement, et apres avoir vecu plus de 4 ans a Sydney, la qualite de vie y est nettement plus elevee qu'en France pas forcement que d'un point de vue financier d'ailleurs.
Je redoute vraiment le jour ou j'aurais a vivre a nouveau dans cette ambiance negative a la francaise, l'Australie ayant le majeur inconvenient d'etre tres loin de la France pour ce qui est de la famille et des amis. Sur le long terme, c'est difficilement tenable. Heureusement il y a d'autres alternatives plus proches de la France, on verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
Yves



Messages : 213
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Expats's Corner   Ven 29 Avr 2011 - 17:08

"opposition entre ceux qui profitent le plus de l'etat et ceux qui le subissent le plus"

Oui et je crois aussi que la Nouvelle-Zélande est excellente dans sa gestion des dépenses de l'Etat suite à des réformes draconiennes dans les années 90. Corruption et parasites du système étatique sont quasi inexistants. Bien sûr c'est plus facile de réformer quand on est un pays de 4-5 millions d'habitants comme la NZ, mais il fallait quand même une volonté de le faire et ceci à la suite de difficultés économiques.

Je pense que si j'avais le choix, je préférerais vivre dans des pays à faibles populations ou la démocratie a plus de chance d'être respectée. Ces pays sont plus souples, les gens de l'Etat souvent plus respectueux. L'image médiatisée des Etat-Unis, de la Chine ne doit faire oublier que les vrais succès sont dans de nombreux petits Etats. Je suis toujours agacé quand on indique Etat-Unis 1ere economie, Chine 2eme, Japon 3eme etc. mais enfin qu'est-ce qu'on en a à faire. Il serait tellement plus intelligent de parler des petites étoiles filantes : Singapour etc.

"Je redoute vraiment le jour ou j'aurais a vivre a nouveau dans cette ambiance negative a la francaise"
ah voilà, c'est ce que j'appelle le choc de l'INpat quand retour en France ... perso j'étais rentré en 1999 en plein boom donc ça a permis d'amortir le choc. De mémoire, 1998-1999 sont les 2 seules années en France depuis 20 ans où la croissance était forte mais on sait aussi à quel prix : crédit de la bulle Internet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expats's Corner   

Revenir en haut Aller en bas
 

Expats's Corner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Café Bleu des Suricates :: AGORA :: Tropical Bar-
Sauter vers: